La conduite sur piste et hors piste nécessite de notre part une vigilance de tous les moments, car le danger ne vient pas des autres, mais de soi-même.

« ADAPTER sa vitesse au type de surface et au profil de terrain »

Ces « conseils de conduite » sont à l’usage de tous les pilotes et à mettre en pratique à chaque instant (expert ou non en conduite). Ils sont valables pour tous.

Dès que la topographie du terrain masque la piste. RALENTIR. Le danger est souvent juste derrière. Descente abrupte, virage en devers, saignée, piste dégradée, pierres ou obstacle imprévu. Gardez à l’esprit que d’autres véhicules peuvent emprunter la piste en sens inverse. Si vous croisez un véhicule, ralentissez suffisamment pour éviter les jets de pierres et ne plus faire de poussière, diminuant la visibilité. Si vous croisez ou dépassez, piétons, charrettes, mobylettes, réduisez votre vitesse et passez au large pour ne pas gêner. Pour doubler sur la piste un véhicule, se mettre en phares pour signaler votre présence (souvent la poussière interdit de voir ce qui se présente derrière), avertir par un contact radio ou klaxon et doubler « sous le vent » pour laisser à l’autre véhicule la visibilité.

raids 4x4 imagine conduite piste

Pression des pneumatiques sur pistes

Le pneu est le premier amortisseur de votre 4×4. Insuffisamment gonflé, il chauffe et risque un pincement ou un déchirement du flanc. Trop gonflé il transmet toutes les vibrations aux organes mécaniques et réduit le contact avec le sol rendant la conduite plus délicate. Une pression à froid de 1,7 à 1,8 kg représente un compromis acceptable. Ceci étant : chacun doit juger selon sa propre expérience. Les conseilleurs ne sont pas les payeurs…

Conduite sur sable et dans les dunes

La portance dans les dunes varie selon la température. Le sable est en général porteur au matin, mais fluide en fin de matinée et dans l’après-midi.

Dans les dunes, sauf terrain particulièrement difficile, il est recommandé de rouler en longues. Restez dans les tours pour être au couple maximum. Laissez une distance suffisante avec la voiture qui vous précède pour pouvoir vous arrêter si besoin est à un endroit choisi et non subi.

Pression des pneumatiques sur sable

Le matin, démarrer doucement pour faire chauffer les pneus et éviter de déjanter. En matinée ou au déjeuner vérifier la pression et la descendre si nécessaire à 1kg à chaud.

Bonne piste !

raids 4x4 imagine conduite sable mou